vendredi 6 mars 2015

Osons dire la vérité à l'Afrique























Editions Le Rocher ; 224 pages
Prix : 
- 27 euros (livraison colissimo + TVA inclus)
- 29 euros (livraison Suisse / UE)
- 32 euros (livraison monde)

Pour le commander par carte bleue ou Paypal :

Livraison

Pour le commander par chèque :

Envoyer votre paiement à Bernard Lugan, BP 45, 42360 Panissière

Présentation :
Accrochés à des pourcentages de PIB désincarnés ou artificiels, « experts » et médias mentent à l'Afrique quand ils lui font croire qu'elle a « démarré » et qu'une « classe moyenne » y est née. En effet, non seulement le continent ne se développe pas, mais, au sud du Sahara, il est même revenu à une économie de « comptoir ».
Au XVIIIe siècle ces derniers étaient esclavagistes ; en 2015, ils sont pétroliers, gaziers ou miniers. Comme ceux d'hier, ceux d'aujourd'hui n'enrichissent qu'une infime minorité d'acteurs-profiteurs cependant que la masse de la population subit en tentant de survivre.
Allons-nous donc continuer de mentir à l'Afrique quand, confrontées à la misère et pour échapper au désastre dont elles sont les premières victimes, ses jeunes générations risquent leur vie dans de mortelles traversées vers le supposé « paradis » européen ? Afin d'attaquer les vraies causes du mal, les acteurs africains et européens doivent commencer par cesser de s'abriter derrière ces postures dogmatiques et ces mensonges qui, depuis des décennies, engluent le continent dans les échecs.

4 commentaires:

  1. Un livre de plus de Bernard Lugan, qui "dit vrai". Mais combien le liront, parmi nos "spécialistes autorisés" ? Ils n'oseront pas se salir les mains à ouvrir cet ouvrage qui n'est pas politiquement correct mais qui pourtant remet toutes les pendules à l'heure. A la dernière heure...

    RépondreSupprimer
  2. Acheté et lu. Remarquable de pertinence et de mises en perspectives. Une certaine France, en censurant M. Lugan, ne fait rien d'autre que de se priver de son plus brillant africaniste. Comprenne qui pourra...

    RépondreSupprimer
  3. Que les médias français ne veulent participer à la mise en avant de cette analyse factuelle et objective de Bernard Lugan n'étonne que peu. Les intérêts de ces comptoirs fort rentables pour leurs utilisateurs/propriétaires sont, souvent en Afrique francophone mais pas que, détenus par de grandes entreprises françaises. Bouygues, Total, Bolloré, Areva... Et celles-ci, quand elles ne possèdent pas directement les dit-médias, en sont de grands acheteurs d'espaces publicitaires. Ou que leurs dirigeants tutoient nos édiles politiques avec lesquels ils ont partagé les mêmes bancs d'école ou les conseils d'administration.

    RépondreSupprimer
  4. Remarquable ouvrage!! Est ce que ce livre existe en version anglais? Si pas, svp traduisez le!! J'en peu plus des anglo-saxons et germanophones qui parle de l'Afrique sans savoir. J'ai grandi en Afrique depuis l'âge de 2 ans, j'ai fui la RDC et le Zimbabwe. Je voudrais partagez votre livre à ceux qui plus tard travailleront dans la coopération. Je pense que votre œuvre est important et franchement c'est vous qui devrait être au Nations Unis et pas les gens qui y sont actuellement. Grand respect pour vous Mousieur Lugan.

    RépondreSupprimer